logo du GERES

Retour

1 - Désertification

La désertification croissante dans le monde représente l'un des plus grands problèmes environnementaux et hypothèque la lutte contre la pauvreté...

WASHINGTON (AFP), à 19:28 (16/06/05)

     La désertification croissante dans le monde représente l'un des plus grands problèmes environnementaux et hypothèque la lutte contre la pauvreté, met en garde un rapport des Nations unies publié jeudi.

    La désertification, définie comme une dégradation des terres arides et semi-arides résultant de facteurs climatiques et d'activités humaines, "compte parmi les plus grands défis pour l'environnement de notre planète et nos sociétés", souligne le document réalisé dans le cadre de l'évaluation de l'écosystème pour le millénaire conduit surtout par l'Onu.

    "La désertification devient un problème global qui nous affecte tous et auquel on accorde trop peu d'attention", a expliqué à l'AFP Zafar Adeel, directeur adjoint de l'institut de l'eau à l'Université des Nations unies et principal auteur de ce rapport qui s'appuie sur les travaux de quelque 1.300 scientifiques et experts de 95 pays pendant quatre ans.

    Ce phénomène peut affecter les deux milliards de personnes vivant en zones arides ou semi-arides qui représentent 41% de la superficie émergée. La moitié des populations les plus pauvres vit dans ces zones.

    Quelque 250 millions de personnes sont déjà directement affectées par la désertification dont une grande partie en Afrique, a précisé M. Adeel.

    Les populations pauvres, dont la terre se transforme en désert, se réfugient dans d'autre pays en développement, aggravant leurs problèmes.

    Les tempêtes de sable du désert de Gobi provoquent des problèmes respiratoires dans la plus grande partie de a Chine, la péninsule de Corée et le Japon, allant jusqu'à réduire la qualité de l'air en Amérique du Nord, soulignent les auteurs du rapport intitulé "Les écosystèmes et le bien-être des populations".

    Des scientifiques estiment qu'un milliard de tonnes de sable et de poussière provenant du désert du Sahara sont chaque année emportées par les vents dans l'atmosphère.

    Ces particules de sables contiennent des bactéries et d'autres micro-organismes qui, pensent les scientifiques, vont endommager les récifs coraliens des Caraïbes.

    La surpopulation, le pâturage excessif, les cultures agricoles trop intensives, ainsi qu'une mauvaise utilisation de l'eau, sont les principaux facteurs contribuant à la désertification, indique le rapport, qui juge que 10 à 20% des terres arides et semi-aride du globe sont déjà sérieusement détériorées.

    Le réchauffement de l'atmosphère provoqué par l'accumulation des gaz à effets de serre provenant de la pollution automobile et industrielle va aussi probablement aggraver la désertification aux cours des prochaines décennies en déclenchant plus de sécheresse, de vagues de chaleur et d'innondations, ont aussi relevé les auteurs de ce rapport.


Haut de page